L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a lancé des enquêtes afin de déterminer si certaines pâtes alimentaires séchées à base de blé originaires ou exportées de la Turquie sont vendues à des prix inéquitables au Canada et si ces pâtes sont subventionnées par le gouvernement du Vietnam.

Les enquêtes ont été ouvertes à la suite d’une plainte déposée par l’Association canadienne des fabricants de pâtes alimentaires. La plaignante allègue qu’en raison du gâchage des prix par la Turquie, l’industrie canadienne est confrontée à une perte de production, à des pertes de ventes, à une baisse des prix, à des pertes d’emplois, et à une baisse de rentabilité.

Pour l’étape suivante des enquêtes le Tribunal canadien du commerce extérieur devra déterminer si les importations en question causent un dommage aux producteurs canadiens et rendra une décision sur cette question d’ici le 26 février 2018.

Pendant ce temps l’ASFC enquêtera pour savoir si les importations sont vendues au Canada à des prix inéquitables et/ou subventionnés et rendra une décision provisoire à cet égard d’ici le 28 mars 2018.

Des droits antidumping et/ou des droits compensateurs pourraient éventuellement s’appliquer aux produits sous enquête.

Lien: Avis d’ouverture d’enquêtes