Le Canada, le Mexique et les États-Unis ont conclu la sixième ronde de renégociation et de modernisation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qui s’est terminé à Montréal le 29 janvier.

Plusieurs médias rapportent que les négociateurs se sont entendus sur un chapitre de l’ALENA axé sur la lutte contre la corruption et faisaient état de progrès dans plusieurs autres sections.

Dans une déclaration de clôture le représentant commercial des États-Unis, Robert Lighthizer, a déclaré: « En conclusion, de réels progrès ont été réalisés ici aujourd’hui. Les États-Unis considèrent l’ALENA comme un accord très important. Nous travaillerons d’arrache-pied d’ici le début du prochain cycle, et nous espérons des percées majeures au cours de cette période. Nous nous engageons avec urgence avec le Mexique et le Canada, et nous irons là où ces négociations nous mèneront. »

Les trois pays se sont entendus sur deux autres cycles de négociation de l’ALENA, fin février à Mexico et fin mars ou début avril à Washington, D.C.