Le 29 juin, une grève de deux heures aura lieu dans tous les ports européens; toutes les activités des débardeurs cesseront de 10 h à midi.
 
Cette grève a été déclarée pour soutenir la lutte menée par les débardeurs espagnols et pour « lutter contre le modèle ultralibéral de l’Union européenne, allant à l’encontre des intérêts des travailleurs et des syndicats ».
 
Le Conseil international des débardeurs (CID) envisage également d’élaborer une stratégie pour soutenir les débardeurs du port de Göteborg, en Suède, « qui luttent contre les attaques des grandes sociétés maritimes envers leur sécurité d’emploi ».
 
L’assemblée du CID de la zone européenne, qui a eu lieu les 8 et 9 juin à Koper, en Slovénie, et où la décision de faire la grève le 29 juin a été prise, rassemblait les délégations des débardeurs de la Belgique, de la Croatie, de la Chypre, du Danemark, de la France, de la Grèce, de la Malte, du Monténégro, du Portugal, de la Grande-Bretagne, d’Espagne, de la Slovénie, de la Suède et de la Lettonie.