Les Européens sont mécontents de la manière dont le Canada allouera des contingents d’importation pour les nouveaux produits de l’UE.
 
Les plans visant à mettre en œuvre la majeure partie du nouvel accord commercial entre le Canada et l’Union européenne d’ici le 1er juillet pourraient s’écrouler en raison d’un nouveau conflit visant à savoir qui pourra importer les fromages européens.
 
Selon les modalités de l’Accord économique et commercial global (AECG), le Canada a accepté d’autoriser l’importation sans tarif douanier de près de 18 000 tonnes de fromage européen additionnelles.
 
CBC News a appris que les députés européens ne pensaient pas tous que l’approche du Canada respectait l’esprit des négociations lorsque les fonctionnaires canadiens ont informé leurs homologues européens de la manière dont ils allaient allouer les contingents d’importation de ces nouveaux fromages.
 
Ce texte était tiré d’un article de CBC News (en anglais seulement) en date du 14 juin 2017.