Le Tribunal canadien du commerce extérieur (TCCE) a annoncé qu’il avait conclu que le dumping de barres d’armature pour béton, originaires ou exportées du Sultanat d’Oman et de la Fédération de Russie, n’a pas causé de dommage mais menace de causer un dommage à l’industrie canadienne.

Des droits antidumping seront donc imposés par l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) aux importations de ces marchandises.

L’enquête et la conclusion du tribunal font suite à la publication d’une décision définitive rendue le 2 juin par le président de l’ASFC selon laquelle les marchandises susmentionnées ont été sous-évaluées.

Lien: TCCE Enquête no NQ-2020-005